MONUSCO UN Website MONUC - RDC

MONUSCOMission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo

Accueil  Plan du site   Webmail   Contactez-nous

English  |  français 19:14:29, vendredi, 25 juil. 2014
Dernières nouvelles |
Afficher tous les articles


Martin Kobler exhorte tout le monde à sauver les enfants de la RDC du fléau de la guerre


Rapport des Nations Unies sur le sort des enfants en temps de conflit armé en République démocratique du Congo

Plus de 6000 enfants victimes des conflits liés à la violence en RDC

 

Kinshasa, 21 Juillet 2014 : Plus de 6 000 enfants congolais ont été victimes de violences entre janvier 2010 et décembre 2013, révèle un rapport des Nations Unies lancé aujourd’hui à New York sur l’impact des conflits sur les enfants en République démocratique du Congo.

Plusieurs enfants ont été recrutés pour combattre au sein des groupes armés. D’autres ont été violés, enlevés et leurs écoles attaquées.

« Les statiques sont une chose, mais derrière chaque cas, il y a une tragédie pour un enfant, une famille, une communauté.
en savoir plus>>
Communiqué de presse

Martin Kobler, chef de la MONUSCO appelle au  rétablissement du calme à la frontière entre la RDC et le Rwanda

 

 

Kinshasa, 11 juin 2014: Martin Kobler, Chef de la MONUSCO, se dit préoccupé par les accrochages qui ont eu lieu le 11 juin, entre les Forces armées de la République démocratique du Congo et celles du Rwanda, dans la zone frontalière de Kibumba. Il exhorte les deux parties à désamorcer la tension et à s’abstenir de tout acte de violence. Il a également déploré la perte en vies humaines au cours de cet incident.

en savoir plus>>
Communiqué de presse

Martin Kobler, le chef de la MONUSCO, condamne les récentes violences inter-communautaires au Sud-Kivu et demande un arrêt immédiat des affrontements.



Kinshasa 7 Juin 2014 - Des combats violents ont opposé la nuit dernière les communautés Bafuliru et Barundi/Banyamulenge dans la région d’Uvira, au Sud-Kivu. Ces affrontements inter-ethniques ont fait de nombreuses victimes. Une trentaine de morts et une quinzaine de blessés ont été dénombrés.
en savoir plus>>
Déclaration conjointe des Envoyés spéciaux pour la région des Grands Lacs sur les FDLR

L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, l’Envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs et la République démocratique du Congo (RDC), Russ Feingold , le Représentant spécial de l'Union africaine, Boubacar Diarra, le Coordonnateur de l’Union européenne pour la région des Grands Lacs, Koen Vervaeke, et le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en RDC, Martin Kobler prennent acte de la lettre datée du 18 avril 2014  et signée d’un représentant des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans laquelle l'auteur avait déclaré que les FDLR déposeraient les armes le 30 mai 2014, dans deux localités du Nord et Sud-Kivu. Cependant, les informations indiquent qu'aucune activité n’a eu lieu dans le Sud-Kivu, et qu’à ce jour, un nombre insignifiant de combattants subalternes se sont rendus dans le Nord-Kivu.

en savoir plus>>
Communiqué de presse

Martin Kobler, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MONUSCO

Zainab Hawa Bangura, Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit

 

Ces haut responsables onusiens exigent un arrêt immédiat des expulsions des ressortissants de la RDC et demandent aux autorités de la République du Congo (Brazzaville) d’enquêter sur les allégations de violations des droits de l’homme

 

Kinshasa, Nairobi et New-York, 26 Mai 2014 – Depuis le 4 avril 2014, plus de 130 000 ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) ont été expulsés de la République du Congo (Brazzaville). Les expulsions ont créé une crise humanitaire aiguë et il y a des allégations de violations des droits de l’homme. Les Nations Unies ont reçu des informations faisant état d’abus physiques, de mauvais traitement, et de violences sexuelles inflig&eacut

en savoir plus>>
Lac Kivu:


Martin Kobler, Chef de la MONUSCO, déplore les pertes en vies humaines dans le naufrage survenu sur le lac Kivu

La MONUSCO mobilisée pour porter secours aux victimes

 

Kinshasa, 5 mai 2014 : « C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris le naufrage survenu ce lundi sur le lac Kivu. Mes pensées vont aux familles des victimes et des personnes encore portées disparues ; nous partageons leur affliction » a déclaré Martin Kobler, Chef de la MONUSCO.   

Immédiatement après la découverte du bateau chaviré à partir d’un véhicule aérien sans pilote (drone), les Forces de la MONUSCO ont déployé tous moyens matériels et humains pour porter secours aux passagers.

en savoir plus>>
La MONUSCO réagit au verdict du procès de Minova


Kinshasa, le 5 Mai 2014 :
La MONUSCO prend note de l’arrêt qui a été prononcé à Goma, ce lundi, par la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu à l’encontre de 39 militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), accusés notamment de viols et d’autres crimes commis à Minova et dans les zones avoisinantes au mois de novembre 2012.

 

Rappelant l’ampleur et la gravité des crimes commis à Minova en 2012, dont de nombreux viols, la MONUSCO reconnait les efforts engagés pour mener le procès à son terme et analysera avec attention les motivations de cet arrêt condamnant 25 militaires des FARDC, dont deux pour viol, un pour meurtre et vingt-deux pour pillage et désobéissance. Treize officiers inculpés ont été acquittés.
en savoir plus>>
Bandundu:


Martin Kobler exprime sa compassion pour les victimes de l’incident de Kikwit et offre le soutien de la MONUSCO

Kinshasa, 26 Avril 2014 – « Je suis profondément touché par le drame qui a affecté les habitants de Kikwit. C’est d’autant plus douloureux qu’une partie des victimes sont des jeunes gens venus pour célébrer », a déclaré Martin Kobler, le chef de la MONUSCO. 

La MONUSCO a dépêché sur les lieux du drame une mission de la police de la MONUSCO, UNPOL, pour identifier les besoins des autorités locales afin d’apporter aide et réconfort aux populations victimes de ce drame. 

Communiqués de presse
MARTIN KOBLER EXPRIME SA COMPASSION POUR LES VICTIMES DE L’INCIDENT DE KIKWIT ET OFFRE LE SOUTIEN DE LA MONUSCO

Kinshasa, 26 Avril 2014 – « Je suis profondément touché par le drame qui a affecté les habitants de Kikwit. C’est d’autant plus douloureux qu’une partie des victimes sont des jeunes gens venus pour célébrer », a déclaré Martin Kobler, le chef de la MONUSCO. 
en savoir plus>>
Martin Kobler affirme la solidarité de la MONUSCO face à la tragédie ferroviaire au Katanga


Kinshasa, le 23  Avril
 2014 - Martin Kobler, le Chef de la MONUSCO, présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes du tragique accident de train qui a eu lieu dans les environs de Kamina.

Il a offert le soutien de la MONUSCO aux autorités dans le cadre des opérations de secours. « J’ai demandé à nos services d’apporter toute l’assistance nécessaire aux autorités provinciales et à la population », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

en savoir plus>>
Page 1 sur 41Première   Précédente   [1]  2  3  4  5  6  7  8  9  10  Suivante   Dernière