2016/2017

UNMAS RDC — « un environnement sans danger, la communauté protégée »

Afin de créer un environnement sans danger et protéger la communauté, le Service de la Lutte Antimines de la MONUSCO (UNMAS RDC) soutient le gouvernement de la République Démocratique du Congo (GoRDC) selon trois piliers :

  • Protection des civils
  • Sécurité et Stabilisation
  • Renforcement des capacités

Du fait de l’instabilité politique et sécuritaire de la RDC, le Service de la Lutte Antimines de la MONUSCO conduit ses activités selon les trois piliers tels qu’adoptés par les Résolutions 2293 (2016) et 2348 (2017): (1) Protection des civils (2) Stabilisation et DDR (3) Soutien à la gouvernance démocratique et aux réformes du Secteur de la Sécurité, et ce, en plus des quatre grandes priorités (lutte contre les groupes armés, rétablissement de l’autorité de l’État, surveillance du processus électoral et respect des droits de l'homme).

Activités opérationnelles

UNMAS RDC mène les activités opérationnelles suivantes :

  • Enquête et dépollution – Surveille les zones suspectées comme étant contaminées par des résidus explosifs de guerre (REG) et entreprend les procédures de déminage tel que requis.
  • Gestion des armes et munitions – Apporte un appui technique et la formation nécessaire aux autorités de l'État pour entreposer et gérer les armes et les munitions en toute sécurité. Soutient les plans d’action nationaux de gestion des armes et munitions et les acteurs étatiques pour l’application des lois. Détruit des armes et munitions excédentaires ou remises.

Résultats – du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017

  • 267 demandes d’appui à la gestion des engins explosifs résultant à 456 tâches ponctuelles de neutralisation des engins explosifs (NEDEX), incluant la destruction d’environ 24,950 REG, 202,680 munitions pour armes légères et 585 armes.
  • Cinq armureries de 700 et 2,000 armes construites en Ituri et au Sud Kivu en appui à la Police Nationale Congolaise (PNC) et trois armureries rénovées au Nord Kivu, en collaboration avec UNPOL afin de réduire le risque de vol et l’utilisation abusive des armes légères et de petit calibre (ALPC).
  • 60 officiers de police formés à la gestion des armes et munitions, au maniement sans danger des armes et au marquage des armes à Bukavu, Sud Kivu et Bunia, Ituri en collaboration avec UNPOL. 25 personnels ONU chargés de la sécurité/ staff UNMAS formés à former et sensibiliser leurs équipes sur les risques posés par les engins explosifs improvisés (EEI).

Financement

Pour l'exercice 2016/2017, UNMAS RDC a reçu 2.8 millions USD pour l’implémentation de projets NEDEX en appui à la Mission. D’autres projets de gestion des armes, des munitions et des stocks et davantage d’activités NEDEX en appui à la MONUSCO ont été financés par un budget supplémentaire déjà engagé de 999,400 USD obtenu à travers le fond sous-utilisé 2015/2016 de la MONUSCO. 

Caches d’armes et de munitions appartenant à l’ancien groupe armé M23 trouvée dans le Park National du Virunga (Tchanzu) et détruite en aout 2016 (UNMAS/Jacob BENIDJO)

Caches d’armes et de munitions appartenant à l’ancien groupe armé M23 trouvée dans le Park National du Virunga (Tchanzu) et détruite en aout 2016 (UNMAS/Jacob BENIDJO)

Destruction d’armes et de munitions en appui à la FARDC de Bukavu, septembre 2016 (UNMAS/Elie KAMBALE)

Destruction d’armes et de munitions en appui à la FARDC de Bukavu, septembre 2016 (UNMAS/Elie KAMBALE)

Destruction d’engins non-explosés a Walikale (Nord-Kivu) en septembre 2016 (UNMAS/Jacob BENIDJO)

Destruction d’engins non-explosés a Walikale (Nord-Kivu) en septembre 2016 (UNMAS/Jacob BENIDJO)

Armurerie d’une capacité de 2,000 armes construite en appui à la PNC de Bunia (Ituri) en novembre 2016 (UNMAS/Aida ARINO-FERNANDEZ)

Armurerie d’une capacité de 2,000 armes construite en appui à la PNC de Bunia (Ituri) en novembre 2016 (UNMAS/Aida ARINO-FERNANDEZ)

Opération conjointe de distribution aérienne de brochures de sensibilisation en collaboration avec les sections DDR, Protection de l’Enfance et Cellule Opérationnelle d’Information au sein de zones touchées par les conflits et difficiles d’accès

Opération conjointe de distribution aérienne de brochures de sensibilisation en collaboration avec les sections DDR, Protection de l’Enfance et Cellule Opérationnelle d’Information au sein de zones touchées par les conflits et difficiles d’accès (MONUSCO/Myriam ASMANI)

Inventaire des engins non-explosés avant destruction, Bukavu, janvier 2017 (UNMAS/Elie Kambale)

Inventaire des engins non-explosés avant destruction, Bukavu, janvier 2017 (UNMAS/Elie Kambale)

Démineurs sensibilisant la population locale sur les risques posés par les mines et restes explosifs de guerre à Kiliba (Sud-Kivu), janvier 2017 (UNMAS)

Démineurs sensibilisant la population locale sur les risques posés par les mines et restes explosifs de guerre à Kiliba (Sud-Kivu), janvier 2017 (UNMAS)

Destruction d’engins non-explosés à Sake (Nord-Kivu), avril 2017 (MONUSCO/Myriam ASMANI)

Destruction d’engins non-explosés à Sake (Nord-Kivu), avril 2017 (MONUSCO/Myriam ASMANI)

Placement des charges explosives sur les engins obsolètes de la Force Guatémaltèque à Sake, mai 2017 (UNMAS/Lorene GIORGIS)

Placement des charges explosives sur les engins obsolètes de la Force Guatémaltèque à Sake, mai 2017 (UNMAS/Lorene GIORGIS)

Les photos de la célébration de la Journée Internationale de la Sensibilisation au Problème des Mines et de L’Assistance à la Lutte Antimines 2017 à Goma, Bukavu et Kinshasa sont disponibles ici : https://flic.kr/s/aHskXMoGK2