Note du BCNUDH sur les principales tendances des violations des droits de l’homme en mars 2022.

Note du BCNUDH sur les principales tendances des violations des droits de l’homme en mars 2022. Photo/UN

29 avr 2022

Note du BCNUDH sur les principales tendances des violations des droits de l’homme en mars 2022.

BCNUDH MONUSCO

Pendant le mois de mars, le BCNUDH a documenté 722 violations et abus des droits de l'homme dans toute la République Démocratique du Congo, ce qui représente une augmentation de 13% par rapport aux violations et abus documentés en février 2022. Au moins 84% de ces violations et abus ont été commis dans des zones affectées par le conflit (605 violations et abus), causant la mort de 225 civils (168 hommes, 43 femmes et 14 enfants). Cette augmentation reflête une hausse du nombre de violations attribuables aux agents de l'État (+19%), notamment aux militaires des FARDC dans la province du Nord-Kivu, et aux abus attribuables aux groupes armés, notamment aux combattants de Nyatura dans les territoires de Masisi et de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu.

Pour plus des détails...