Principales tendances des violations des droits de l’homme en septembre 2019

31 oct 2019

Principales tendances des violations des droits de l’homme en septembre 2019

Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l'Homme

Dans le cadre de son mandat, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) en République démocratique du Congo (RDC) assure un suivi étroit de la situation des droits de l’homme et procède à des analyses des tendances y relatives dans le pays. Ces tendances sont régulièrement partagées avec les autorités afin qu’elles prennent les actions nécessaires, y compris traduire en justice les auteurs présumés des violations des droits de l’homme documentées, et sont présentées mensuellement à la conférence de presse bimensuelle des Nations Unies.

En septembre 2019, le BCNUDH a documenté 502 violations des droits de l’homme sur tout le territoire de la RDC, soit une augmentation de 10% par rapport au mois d’août (457 violations). Cette augmentation reflète une hausse significative du nombre d’atteintes attribuables aux groupes armés, en particulier Nyatura et divers autres groupes Maï-Maï actifs dans la province du Nord-Kivu. Le nombre de violations commises par des agents de l’Etat reste stable par rapport au mois précédent.

Lire le rapport :