Unité d’Appui à la Stabilisation (UAS)

Les CDM ont permis la résolution de certains conflits fonciers

L’Unité d’Appui à la Stabilisation coordonne la mise en œuvre de la Stratégie Internationale de Soutien à la Sécurité et la Stabilisation en soutien au Programme de Stabilisation et de Reconstruction des zones sortant des Conflits Armés (STAREC)  institué sur Ordonnance du Président de la République Démocratique du Congo en 2009. L’ISSSS est un cadre de référence pour les bailleurs de fonds, la MONUSCO, les Agences onusiennes et les organisations engagées dans la stabilisation à l’Est de la RDC, dans les provinces du Sud Kivu, du Nord Kivu et de la Province Orientale démembrée.

L’UAS, soutenue par la communauté internationale et en étroite collaboration avec le Gouvernement congolais et les différents partenaires impliqués, a réalisé la révision de l’ISSSS entre 2012 et 2013, suite à une demande du Conseil de Sécurité des Nations Unies adressée à la MONUSCO via la Résolution 2053. Il s’agissait d’entreprendre un examen stratégique de l’ISSSS et de clarifier les objectifs de stabilisation à l’Est de la RDC dans le but de renforcer la coopération avec le Gouvernement congolais et la cohérence avec le STAREC.

L’Unité d’Appui à la Stabilisation en appui au STARED concentre des ressources et connaissances en matière de stabilisation et veille à la cohérence et à la coordination des interventions de stabilisation dans les zones prioritaires (lien hypertexte sur Z zones prioritaires). L’UAS joue le rôle de catalyseur de fonds vers l’ISSSS et de cheville ouvrière entre les bailleurs et les partenaires de mise en œuvre.

L’UAS et le STAREC sont chargés de la mise en œuvre de l’ISSSS et de la coordination des interventions de stabilisation qui opèrent au niveau des Stratégies Provinciales de Stabilisation et de leurs Plans d’Action associés (SPS et PAPS) pour les 3 provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de la Province Orientale démembrée.

L’UAS contribue à:

  • Assurer une cohérence des approches et des interventions de stabilisation avec l’ISSSS
  • Coordonner et compiler, conjointement avec le STAREC, l’ensemble des informations pour les analyses de conflits et les diagnostics réalisés pour chaque territoire ainsi que les stratégies et plans d’actions pour les provinces du Sud Kivu, Nord Kivu et Province Orientale
  • Assurer le suivi et l’évaluation des investissements des bailleurs de fonds dans la stabilisation.

L’UAS est intégrée dans le pilier des Opérations à l’Est (Ops-East), avec des représentants dans les Bureaux de Terrain à l’Est de la RDC. Elle compte une vingtaine d’employés, dont une partie est mise à disposition par certains Etats membres de l’ONU qui soutiennent la stabilisation en RDC et l’ISSSS.
Pour des informations complémentaires sur le mandat de l’UAS dans la coordination des SPS et PAPS, voir ici sous chiffre 13, p. 8