UCD Termes de Référence

L’Unité de Conduite et Discipline est le point focal pour toutes les questions relatives à la conduite et la discipline qui touchent les différentes catégories du personnel de maintien de la paix.

L'UCD MONUC opère sous les directives de l’Unité de Conduite et Discipline du Siège et applique ainsi les Termes de Référence assignés.

 

Ainsi, l’Unité de Conduite et Discipline:

 

  • agit comme Point Focal de la Mission pour tout ce qui concerne la conduite et la discipline du personnel; 
  • fournit des orientations politiques et des avis techniques à la Mission pour toute question liée à la conduite et la discipline et assure la cohésion dans l’application des normes de conduite pour toutes les catégories du personnel; 
  • assiste la Mission dans l’élaboration des stratégies de prévention, d’identification et répond effectivement aux actes d’abus commis par les différentes catégories du personnel de maintien de la paix; 
  • Veille à ce que les politiques, les procédures ou orientations du Département de Maintien de la Paix DPKO sur des questions relatives à la mauvaise conduite soient vulgarisées comme indiqué à l’intention du personnel de la mission et assure la surveillance de son application; 
  • Reçoit des plaintes/rapports de mauvaise conduite qu’elle transmet au Chef de la Mission ou au Bureau de Services de Surveillance Interne (OIOS); 
  • Crée et assure la mise à jour de données de base sur tous les cas de mauvaise conduite au sein de la mission et présente mensuellement des rapports sur ces cas au siège du CDU; 
  • Collabore avec les Centres de Formation de Mission Intégrée et veille à ce que les différentes catégories du personnel de la mission reçoivent une formation appropriée sur les normes des Nations Unies en ce qui concerne la conduite et la prévention de l’exploitation et des abus sexuels. 

 *Formation 

L’élaboration et l’administration des programmes de formation visant la prise de conscience et la responsabilisation quant à la prévention et la réponse à toutes formes de mauvaise conduite, plus particulièrement l’exploitation et les abus sexuels est une composante essentielle de tous les efforts des Nations Unies pour la promotion des normes les plus élevées de la conduite parmi les différentes catégories du personnel oeuvrant au sein des missions de maintien de la paix. Au sein de la MONUC, trois fonctionnaires chargés uniquement de la formation appuient l'UCD et la Mission en concevant et en exécutant les activités appropriées. 

A travers des séances de formation et des ateliers, l'UCD rappelle à tout le personnel de la MONUC son devoir d’observer l’intégrité, le professionnalisme et le respect de la diversité dans leur vie professionnelle et individuelle. Conscient des défis de l’aspect multiculturel du personnel de la MONUC, l’un des objectifs de l'UCD consiste à assurer une compréhension commune et claire des définitions de la mauvaise conduite, de l’exploitation et de l'abus sexuel, ainsi que des normes de conduite et règlements d’ordre intérieur. L'UCD veille à ce que tout le personnel de la MONUC respecte les normes de la bonne conduite et que tous les cas de mauvaise conduite au sein de la mission soient traités et réduits; l’un des thèmes majeurs des activités de formation est la dénonciation de la mauvaise conduite. L'UCD souligne la responsabilité de chacun de signaler tout cas de mauvaise conduite et clarifie les procédures de dénonciation. 

En 2008, l'UCD a lancé un programme de conduite et discipline pour tout le personnel civil de la MONUC. Il y a eu quelques formations des formateurs pour renforcer leurs capacités et leur permettre d’assurer davantage de formations à l’intention du personnel de la Mission. 
 

** Travail de proximité 

L'UCD élabore et réalise des programmes de proximité au profit de la population locale et du personnel de la MONUC.

  • Projet sur la prostitution des mineurs 

    En octobre 2007, l'UCD basé au siège des Nations Unies a demandé à la MONUC et six autres Missions de Maintien de la Paix de concevoir une campagne pilote contre la prostitution, financée par le Gouvernement allemand. Le projet avait pour but de traiter la question de la prostitution dans le cadre des efforts concertés des Nations Unies sur la prévention de l’exploitation et des abus sexuels pour son personnel. Le projet de la MONUC s’est limité à la prostitution des mineurs (définies par les Nations Unies comme étant toute personne dont l’âge est en deçà de 18 ans). 

    L’objectif principal est de conscientiser la population ainsi que le personnel des Nations Unies et d’autres organisations internationales sur les risques de la prostitution par les mineurs dans une situation post-conflit et de contribuer à la réduction des pratiques sexuelles par les enfants grâce à une campagne de sensibilisation qui se tiendra à Kinshasa, Bunia et Mbandaka. Il est également prévu un appui socio-économique au centre de "réintégration" de chaque site choisi afin d’offrir aux mineurs des alternatives à la prostitution. 

    Le 13 janvier 2009, l'UCD a abrité une exposition de peinture pour lancer la campagne de lutte contre la prostitution des mineurs. Cette exposition s’étendra sur toute la RDC.