COMMUNIQUÉS DE PRESSE

  • 08 mar 2018 - KINSHASA, 4 mars 2018 – La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Leila Zerrougui, demeure gravement préoccupée par les actes de violence dans le territoire de Djugu (province de l’Ituri) qui ont entraîné la mort de plusieurs dizaines de personnes depuis janvier dernier. L’attaque la plus récente, au cours de laquelle au moins 33 personnes ont été tuées, a eu lieu le 1er mars 2018 dans le village de Maze.
  • 08 mar 2018 - KINSHASA, 25 février 2018 – La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, Mme Leila Zerrougui, regrette qu’au moins deux personnes aient été tuées aujourd’hui, une à Kinshasa et une à Mbandaka, lors des marches appelées par le Comité laïc de coordination en dépit de consignes qui auraient été données aux forces de sécurité de faire preuve de la plus grande retenue dans la gestion des manifestations.
  • 08 mar 2018 - KINSHASA, 11 février 2018 – Suite à l’annonce de sa nomination fin décembre 2017, Mme Leila Zerrougui est arrivée à Kinshasa et elle a officiellement pris ses fonctions en tant que Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC) et cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO).
  • 19 jan 2018 - KINSHASA, 19 janvier 2018 – En application de son mandat, la Mission de de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a prévu de déployer des équipes sur le terrain ce dimanche 21 janvier afin d’observer le déroulement des marches pacifiques appelées par plusieurs organisations de la société civile sur l’ensemble du territoire congolais.
  • 08 déc 2017 - Kinshasa le 8 décembre  2017 - Au soir du 7 décembre 2017, des présumés éléments ADF ont mené une attaque contre une Base de la Compagnie Opérationnelle de la Force de la MONUSCO à Semuliki dans le territoire de Beni dans le Nord-Kivu. Cette attaque a débouché sur un combat violent entre les présumés éléments d’ADF d’une part, et d’autre part, les Forces de la MONUSCO et des FARDC.
  • La MONUSCO appelle au droit de manifester dans le calme et la retenue

    La MONUSCO appelle au droit de manifester dans le calme et la retenue

    14 nov 2017 - Kinshasa, 14 novembre 2017 – Au moment où plusieurs organisations politiques et de la société civile appellent à des manifestations sur l’ensemble du territoire de la République démocratique du Congo à partir de 15 novembre, la Mission de de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) réitère son attachement au respect des droits de l’homme et à l’expression pacifique des opinions.
  • La MONUSCO demande la libération immédiate des militants de l’opposition arrêtés hier à Lubumbashi

    Maman Sidikou, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo et chef de la MONUSCO

    23 oct 2017 - KINSHASA - 23 octobre 2017 – La Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) condamne l’arrestation de nombreux militants de partis politiques membres du Rassemblement des forces politiques et sociales de la République démocratique du Congo acquises au changement par les forces de défense et de sécurité congolaises, hier à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga.
  • La MONUSCO repousse une attaque meurtrière perpétrée par des éléments présumés des ADF à Mamundioma et déploie des renforts pour sécuriser la zone

    La MONUSCO repousse une attaque meurtrière perpétrée par des éléments présumés des ADF à Mamundioma et déploie des renforts pour sécuriser la zone. Photo MONUSCO/Force

    09 oct 2017 -  KINSHASA, 9 octobre 2017 – La MONUSCO a repoussé une attaque perpétrée tôt lundi matin par des éléments présumés des Forces démocratiques alliées (ADF) sur l’une de ses positions à Mamundioma (province du Nord-Kivu) au cours de laquelle elle a subi des pertes.
  • Les généraux Commis (MONUSCO) et Kasereka (FARDC) peaufinant le plan de protection de la ville d'Uvira. Photo MONUSCO/Bilamekaso Tchagbele

    28 sep 2017 - KINSHASA, 28 septembre 2017 - En réponse à des affrontements entre de présumés groupes armés et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la région d'Uvira (province du Sud-Kivu), la Mission de de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a rapidement déployé hier des troupes sur le terrain afin de dissuader toute attaque contre la ville et éviter l'escalade du conflit.
  • La MONUSCO est gravement préoccupée par l'utilisation d'armes létales par les forces de défense et de sécurité congolaises dans une opération de contrôle de foule à Bukavu

    La MONUSCO est gravement préoccupée par l'utilisation d'armes létales par les forces de défense et de sécurité congolaises dans une opération de contrôle de foule à Bukavu

    25 sep 2017 - KINSHASA, 25 septembre 2017 - Le Représentant spécial du Secrétaire général en République démocratique du Congo et chef de la MONUSCO, Maman Sidikou, se dit gravement préoccupé que l'utilisation de la force létale par les forces de défense et de sécurité congolaises, en réponse à des manifestations à Bukavu (province du Sud-Kivu), ait entraîné des pertes civiles dont des enfants.

Pages