Faits et chiffres

Autorisation de déploiement jusqu'au 31 mars 2018

Résolution du Conseil de sécurité 2348 (2017), 31 mars 2017

Effectifs (au 15 septembre 2017)

  • 16071 membres du personnel militaire  (dont 595 femmes)
  • 425 observateurs militaires  (dont 16 femmes)
  • 187 agent d'état-major militaire  (dont 12 femmes)
     
  • 1 368 policiers
    • 320 UNPOL
    • 1048 membres des Unités de Police constituées (FPU)
       
  • 4 145 membres du personnel civil
    • 910 employés civils internationaux
    • 2 790 employés civils locaux
    • 505 Volontaires des Nations Unies
    •  Y compris l'assistance temporaire générale (GTA)

 

Pertes en vies humaines

  • 95 au total

Aspects financiers

  • Méthode de financement : Les crédits ouverts aux fins du financement de la MONUSCO sont portés à un compte spécial.
  • Budget approuvé (2017 - 2018): $ 1,141,848,100

 

Pays contributeurs

Effectifs militaires

Afrique du Sud, Bangladesh, Belgique, Bénin, Bolivie (État plurinational de), Bosnie-Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Chine, Égypte, États-Unis d'Amérique, France, Ghana, Guatemala, Guinée, Inde, Indonésie, Irlande, Jordanie, Kenya, Malaisie, Malawi, Mali, Maroc, Mongolie, Népal, Niger, Nigéria, Pakistan, Paraguay, Pérou, Pologne, République tchèque, République-Unie de Tanzanie, Roumanie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Sénégal, Serbie, Sri Lanka, Suède, Suisse, Tunisie, Ukraine, Uruguay, Yémen et Zambie.

Personnel de police

Bangladesh, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Égypte, France, Guinée, Inde, Jordanie, Madagascar, Mali, Niger, Nigéria, République centrafricaine, Roumanie, Sénégal, Suède, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine et Yémen.