Le secrétariat technique de l’ISSSS

Afin d’opérationnaliser l’ISSSS, des interventions prioritaires ont été planifiées et coordonnées par le Secrétariat technique, dont la responsabilité est de coordonner la mise en œuvre de l’ISSSS, y compris la gestion du Fonds de cohérence pour la stabilisation (FCP), le processus d’alignement, l’apport d’analyse et de conseils techniques en matière d’analyse de conflits ainsi que le suivi et l’évaluation de l’impact global de l’ISSSS.

Un soutien financier a été fourni par des partenaires bilatéraux et le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix. Parmi les partenaires d’exécution, on retrouve des agences de l’ONU, des organisations non gouvernementales locales et internationales et la MONUSCO.

Fonds de cohérence pour la stabilisation

En 2016, un montant total de 30,3 millions de dollars américains a été versé au FCS. Les donateurs incluent le Fonds des Nations Unies Pour la Consolidation de la Paix, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Norvège.

Les donateurs
Fonds pour la Consolidation de la Paix                                   12 millions USD
Royaume-Uni                                                                                 8,3 millions USD
Suede                                                                                              5 millions USD
Pays-Bas                                                                                        4 millions USD
Norvège                                                                                          1 million USD

Appel à propositions

Après la mise en application du Fonds de cohérence pour la stabilisation, un appel à propositions a été lancé pour Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri. A ce jour, les conseils provinciaux ont présélectionné trois propositions de projets. Les propositions finales de projets seront sélectionnées en début de 2017 suivi par le lancement sur le terrain des projets.

Processus et critères d’alignement de l’ISSSS

Les programmes financés par le Fonds de cohérence pour la stabilisation représentent une infime partie des interventions de mise en œuvre sous l’ISSSS, alors que la majorité de leurs interventions sont mises en œuvre grâce à un financement bilatéral. La formulation de programmes commence par l’établissement d’une carte des projets financés sur le plan bilatéral qui sont marqués comme « aligné » ou « alignable » à l’ISSSS, ce qui signifie qu’ils respectent ses principes et suivent étroitement les stratégies liées à l’approche et la vision de l’ISSSS. Le Fonds permet d’assurer une cohérence des actions entreprises sur le terrain. Le processus d’alignement constitue une étape essentielle à la réalisation des objectifs de l’ISSSS alors que les donateurs et les partenaires reconnaissent de plus en plus la nécessité d’adopter une approche commune pour la stabilisation.

L’alignement des projets financés sur le plan bilatéral est réalisé en fonction de cinq critères et un processus approuvés lors du forum pour la stabilisation des donateurs, qui réunit et coordonne les efforts de tous les donateurs impliqués dans la stabilisation en RDC. Le Secrétariat de l’ISSSS applique consciencieusement ces critères lors de l’évaluation d’un projet et souligne que le processus est plus efficace lorsque tous les acteurs concernés ont une excellente compréhension de l’ISSSS.

Les critères d’alignement sont :

  • Sur base d’une analyse de conflit sensible au genre, le projet cible la ou les dynamiques de conflit prioritaires identifiées dans les zones de stabilisation ;
  • Les acteurs du conflit sont au centre du processus de transformation des dynamiques de conflit prioritaires identifiées dans la zone ;
  • Le projet renforce la collaboration entre l’Etat, les autorités coutumières et les femmes, les jeunes et les hommes dans la transformation de la ou des dynamiques prioritaires de conflit identifiés dans la zone de stabilisation ;
  • Le projet renforce la participation des femmes et des jeunes femmes dans la transformation d’une ou plusieurs dynamiques de conflit, en adressant les facteurs structurels et socioculturels qui y font obstacle ;
  • Le projet contribue à la mise en œuvre de pistes de solution identifiées par les acteurs du conflit eux-mêmes, à l’issu d’un processus inclusif de négociation et de dialogue.

Les projets alignés sont des contributeurs directs aux objectifs de l’ISSSS; par conséquent, une grande importance est accordée à la coordination de ces projets avec le Secrétariat de l’ISSSS et les autres partenaires de mise en œuvre dans les zones prioritaires, ainsi qu’au partage des données de suivi avec la cellule de S & E. L’application d’une approche cohérente de même qu’une collecte et un suivi conjoint des données sont des facteurs essentiels pour atteindre et faire état des effets souhaités sur la stabilisation dans l’Est de la RDC durant cette seconde phase de la mise en œuvre de l’ISSSS.

Cadre de suivi et d’évaluation de l’ISSSS

La stratégie de suivi et d’évaluation (S & E) comprend le cadre logique de l’ISSSS et précise les rôles et les responsabilités des différentes parties prenantes en matière de collecte de données, d’analyse et de renforcement des capacités dans le système de suivi de l’ISSSS. La première version de la stratégie de S & E de l’ISSSS a été finalisée en juin 2016 après une série de consultations avec le personnel de l’UAS et d’autres parties prenantes.

L’équipe de S & E fournit des conseils techniques aux partenaires de mise en œuvre et assure que les nouveaux projets répondent aux exigences du cadre logique de l’ISSSS. L’équipe a rédigé des directives d’harmonisation en appui à l’application de ces mesures d’alignement et dans le cadre du processus d’appel à propositions.

L’équipe de S & E a également entrepris la création d’une base de données en ligne et d’une plateforme sur la gestion des connaissances. Cette plateforme comportera les données recueillies pour surveiller la mise en œuvre de l’ISSSS et les changements observés à travers les efforts de stabilisation sur le terrain. La plateforme offrira également une vue d’ensemble des différents projets qui sont déjà mis en œuvre ou en cours et permettra de suivre l’évolution de l’ISSSS. Un condensé des documents produits par la MONUSCO et les partenaires pertinents pour l’ISSSS sera aussi disponible.

Cliquez ici  pour ouvrir le rapport de suivi consolidé ISSSS, Étude de base et ici pour ouvrir les annexes au rapport.

Cliquez ici pour consulter la plateforme de l’ISSSS

Cliquez ici pour consulter le site de HHI