Les zones prioritaires

L’ISSSS appuie les efforts de stabilisation dans cinq provinces de l’Est du Congo, à savoir Nord-Kivu et Sud-Kivu, Ituri, Haut-Uele et Bas-Uele. Treize (13) zones ont été identifiées et officiellement reconnues en juillet 2014 comme étant prioritaires par l’UAS, l'équipe de pays des Nations Unies, les ONG nationales et internationales, le STAREC, les représentants gouvernementaux et les représentants de la société civile de chacune de ces cinq provinces. L’ISSSS est actuellement mis en œuvre dans six zones (y compris Beni-Nord. voir la carte ci-dessous).

Une évaluation des conflits et des besoins a été réalisée en 2014 pour chacune des zones prioritaires. Quatre d'entre elles ont été révisées en 2016. En s’appuyant sur ces évaluations, des stratégies de stabilisation et plans d’action prioritaires ont été développés dans les provinces avec la participation des principaux intervenants (ministères provinciaux, agences de l’ONU, ONG locales et internationales, donateurs et représentants de la MONUSCO).