UNPOL Activités

Les officiers UNPOL MONUSCO apportent une contribution remarquable pour l’accompagnement de la Police Nationale Congolaise (PNC) dans sa dynamique de reforme et de renforcement de ses capacités opérationnelles.
 
Les UNPOL déployés dans les secteur et sous-secteurs mènent au quotidien des activités d’assistance et de conseil auprès des unités opérationnelles de police des provinces et districts où la Police MONUSCO est présente.
La Police MONUSCO travaille, par l’entremise d’officiers UNPOL désignés points focaux, en étroite collaboration avec les autres sections substantives de la MONUSCO, notamment celles chargées des droits de l’homme, du genre, de la lutte contre les violences sexuelles, de la protection de l’enfance, des élections, pour toutes les activités visant le renforcement des capacités de la PNC.

Les FPU interviennent dans le cadre du renforcement des capacités de la PNC, à travers des activités de formation notamment en soutien opérationnel par des exercices de maintien de l’ordre public et des patrouilles conjointes. Dans le cadre de la protection des civils, les FPU mènent des patrouilles, simples ou conjointes sur les axes, escortent les équipes conjointes (JMT et JPT notamment). Ils assurent également la protection du personnel et des installations des Nations Unies.

 

I. PROTECTION DES CIVILS

 

La Police MONUSCO continue à apporter sa contribution à la protection des civils par un soutien opérationnel à la PNC sous forme d’actions de formations spécialisées, notamment dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles. Elle appuie aussi la PNC par les formations en maintien et rétablissement de l’ordre public et les patrouilles conjointes de sécurisation, assurées par les FPU  avec les forces de sécurité de la RDC.  .

 
 La Police MONUSCO poursuit également sa participation active dans la mise en œuvre des mécanismes conjoints établis dans la Mission (Equipes conjointes de Protection/JPT, Equipes Conjointes d’Enquête/JIT, participation au Réseau d’Alerte Communautaire /CAN, au SMG-Protection, au PWG).

 

La Police MONUSCO participe également à la protection des personnels des Nations Unies à travers les escortes des missions humanitaires et électorales notamment, et la garde des installations et du matériel des Nations Unies. Elle collabore à l’élaboration et à la mise à jour des plans d’évacuation sécuritaires et participe aux exercices de simulation, aux côtés de la Force de la MONUSCO et de la Sécurité de la Mission.

 

II. STABILISATION ET CONSOLIDATION DE LA PAIX

 

Au moment où le pays entre dans une phase de stabilisation et de consolidation de la paix des exigences de partenariat stratégique avec les Nations Unies, y compris la MONUSCO s’imposent afin de permettre au Gouvernement d’assumer pleinement sa responsabilité de souveraineté de garant de la sécurité, de la consolidation de la paix et du développement dans le pays.

 

La Police MONUSCO intervient en appui au développement institutionnel et au renforcement des capacités de la Police Nationale Congolaise (PNC).

 

Les Experts de la Police MONUSCO continuent d’apporter leurs contributions au sein de l’organe chargé du processus de la mise en œuvre de la reforme de la PNC,   pour assurer la mise en œuvre des instruments juridiques de la reforme de la Police, notamment la loi organique portant organisation et fonctionnement de la PNC, et le suivi de l’expérimentation de la police de proximité par les actions de formations et l’accompagnement dans l’implantation de commissariats de référence.

La contribution de la Police MONUSCO vise aussi le renforcement des capacités de la PNC, afin d’améliorer de manière durable le professionnalisme de la Police afin de lui permettre de participer efficacement à asseoir l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire, y compris par leur présence permanente dans les zones libérées des groupes armés. Ce renforcement consiste  aussi en la construction d’infrastructures durables au profit de la Police nationale Congolaise.

 

A cet effet, des actions de formation de longue durée et des formations spécialisées seront menées grâce aux contributions financières des partenaires bilatéraux et internationaux.

 

PROGRAMME ISSSS/STAREC

 

Dans le cadre du programme ISSSS/STAREC (Stratégies du Gouvernement et de la Communauté internationale pour la Stabilisation et la reconstruction des zones sortant de conflits à l’Est de la RDC), la police MONUSCO est totalement engagée dans le volet « Restauration de l’Autorité de l’Etat », notamment par la sélection, la formation, le déploiement et le suivi de la Police Nationale Congolaise dans les zones libérées des groupes armés.

Elle appuie aussi la mise en œuvre des accords de Goma de mars 2009, notamment par l’appui à la formation des ex-combattants intégrés à la PNC.

 

III. SOUTIEN A LA SECURISATION DES ELECTIONS

 

1. Recyclage des unités territoriales à la sécurisation du processus électoral

 

Des recyclages sont organisés par les officiers de la Police MONUSCO au niveau des provinces au profit des Groupements Mobiles d’Intervention (GMI) et des unités territoriales de la PNC, en vue de la sécurisation du processus électoral.

 

2. Appui aux Centres National, Provinciaux et Locaux des Opérations (CNO, CPO et CLO) de sécurisation du processus électoral

 

La Police de la MONUSCO est également présente au niveau de la CENI et aux côtés de la PNC, notamment auniveau du Centre National des Opérations (CNO) et des Centres Provinciaux et Locaux des Opérations de sécurisation du processus électoral où elle apporte ses conseils.
 

Elle participe également aux cotés de la Force de la MONUSCO et de la Section Sécurité au développement et à la mise en œuvre d’un plan de sécurité au profit des personnels et des installations des Nations Unies.

 

IV. AUTRES PROJETS DE FORMATION:

 

A la suite de la formation déjà réalisée en novembre-décembre 2010 sur financement du Fonds de Consolidation de la Paix des Nations Unies (PBF), en collaboration avec l’OIM, la Police de la MONUSCO entreprend de développer un projet de renforcement des capacités de la Police des Mines, en coordination avec les partenaires, en vue d’aboutir à une formation spécialisée de la Police des Mines.